03 juillet 2007

Abri



Quand il pleut j'ai deux parapluies qui m'abritent.
Le jour s'est levé. Je dors encore. Je dors assise sous mes deux parapluies.

Je garde tout, on ne sait jamais. Une valise pour partir, on ne sait jamais, une poussette, on ne sait jamais, un cadre, on ne sait jamais, une table, on ne sait jamais, toutes mes affaires sont là, au pied de la Tour Saint Jacques, pas loin du Pont des Arts.
On ne sait jamais.

Vous, vous ne savez rien de moi.

1 Comments:

Anonymous Anne V. said...

Choc.

Finement senti.

Je suis très honorée de figurer dans les liens de cette page. Je me donne le droit de faire pareil. Une objection ?

Merci :)

7:48 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home