21 octobre 2007

Tour


Je n'avais pas sommeil. J'ai marché le long des quais du Pont des Arts à la Tour Eiffel où j'ai rencontré un joli Japonais égaré là, très Tectonik, mais très égaré aussi, qui m'a demandé où était Notre-Dame, si c'était loin. Mon japonais est très approximatif: "Si tu veux, viens, je t'emmène. Nous pourrions aller danser. Pas dans Notre Dame mais pas loin, tout près du Pont des Arts."
Il s'appelle Akira. Il a l'air légèrement inquiet, et un peu content. Il vient de Kokura, la ville qui a échappé à la bombe atomique à cause du brouillard.