14 novembre 2007

Marcher


Ce matin j'ai avancé l'heure de mon réveil car je devais me rendre sur le Pont des Arts à pieds.
Walk on the wild side.
En traversant Paris je me disais que si j'avais un katogan et une boucle d'oreille comme les contrôleurs SNCF ou RATP, je serais déjà à la retraite. Mais les grèves permettent le dialogue social, qui n'est pas celui qu'on croit mais ces dialogues topographiques entre piétons inquiets, amusés et pressés de gagner leur destination: si je vais tout droit, j'arrive à l'Opéra? Nation c'est par là? République, là? Pour aller à Arts et Métiers c'est par là? Est-ce que Montparnasse c'est au bout? Le quai Conti c'est de ce côté là? Et le Pont des Arts?

2 Comments:

Anonymous lou said...

et Berlin c'est par où?

10:47 AM  
Anonymous Anonyme said...

j'étais à trottinette quand je vous ai croisé en rollers sur le pont des arts, et j'ai su que c'était vous parce que vous aviez l'air là par hasard
c'est vrai qu'il était assez tôt

5:26 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home