02 mai 2008

Trouver


J'avais fait un rêve: j'étais dans une péniche, qui montait lentement la Seine, passant sous le Pont des Arts.
La Seine s'était arrétée de couler, devenue solide.
Je voyais cette histoire de Pont des Arts comme une illusion, une vanité, le fleuve comme un miroir, cette frénésie du blog m'était apparue absurde et sans avenir. N'était- ce pas juste une façon de trouver un autre, une autre qui ne serait pas moi-même mais qui permettrait de me retrouver?
Qu'est ce que je voulais? Recevoir une lettre d'amour? Une déclaration d'amour?
Je m'étais réveillé dans une certaine mélancolie, une nostalgie d'un futur qui n'adviendrait pas.

2 Comments:

Anonymous esperluette said...

C'est le moment de donner un coup de pagaie pour briser la glace et reprendre la ballade :-)

12:12 PM  
Blogger Constance said...

J'avais dis, écrivez moi une lettre d'amour. C'est là que tout à commencé...

8:30 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home