19 juin 2008

Impudiques


J'achète pour 15 euros une édition originale des Confessions Impudiques de Tanizaki de 1956, ainsi qu'un vieux Styron de 1962, préfacé par Butor: La Proie des flammes, dont je me souviens que c'était un grand livre, le seul de Styron, tous les deux parus chez Gallimard, chez un bouquiniste près du Pont des Arts, côté rive gauche.

1 Comments:

Blogger Tage said...

Le seul de Styron?!
Le seul, grand?!
Sophie n'aurait fait son choix, alors, si Styron...

Quant à Tanizaki... il pousse le vice un peu comme nous, les fenêtres des blogs.

Belles lectures!

9:32 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home