28 juin 2008

Ramasser


"Je ramasse tous les morceaux de verre éparpillés sur le parvis de Beaubourg avec mon balai et ma pelle. Tous les matins c'est comme ça. Surtout l'été. Six heures du matin. Toutes ces bouteilles cassées. Je ne sais pas combien ni comment. Puis après c'est la brosse là bas qui passe. Boire, non. L'alcool rapproche d'abord, puis sépare les humains comme ces morceaux de verre. Le Pont des Arts la nuit, c'est un peu pareil, non? Beaubourg, oui. Le Sacré? Vous croyez vraiment que le monde appartient à ceux qui, tôt le matin, ramassent les morceaux ?"