29 juin 2008

Un zéro


Un peu plus tard, alors que la police peu conciliante (pléonasme) essaye violemment (pléonasme) de faire bêtement(pléonasme) évacuer le boulevard Voltaire rempli d'Espagnols (pléonasme), Miguel me dit: "ça va comme ça hombre, non? volvamos Pont des Arts"

1 Comments:

Blogger Emma said...

Les espagnoles sont contents XD

Ton blog est jolie. Tes photos sont très belles.
Les textes, je tente de comprendre =) (mon français n'est pas très bon)

Salut!

3:21 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home