27 août 2012

Sourdes & muettes

Il s’agit de faire vite, de ne pas perdre de temps. A peine arrivés sur le Pont des Arts, venant de la cour carrée et de la Pyramide du Louvre, nous agitons nos pétitions et nos stylos sous le nez des touristes, -la pétition est impeccable : les mots sourds et muets écrits en gros, Deaf & Dumb, et A.S.M.E.O.H, association pour les sourds & muets, pour les enfants SDF, orphelins et handicapés -des logos simples, l'oreille barrée des sourds muets, un fauteuil roulant des handicapés, le logo de l’ONU, celui d'Handicap International, quelques noms qui nous soutiennent déjà, et la somme en euro versée pour notre juste lutte-, des appareils auditifs,  tout en montrant nos oreilles de sourdes et nos lèvres de muettes. Tandis que Manuela s’est trouvée un grand américain à qui soutirer quelques euros, dans le trouble créé par notre agitation, c’est fou ce que nous sommes capables d’agiter le monde autour de nous, ça le rend flou, Surtout que nous ne devons pas parler. Nous sommes 5, 4 filles et Victor, aussi peu sourd et muet que nous autres, Victor qui en profite pour ouvrir le sac en bandoulière de la femme de l’américain pour en retirer le portefeuille. Pas de temps à perdre sur le Pont des Arts.