12 septembre 2012

Dieu (Hôtel)

Je suis monté sur un escabeau trouvé pas loin du Pont des Arts et j'ai accroché la banderole "Non à la fermeture" à l'entrée des Urgences de l'Hôtel-Dieu, rue de la Cité. Dans "Le Monde":  "Paris, l'Hôtel-Dieu est converti en hôpital de santé publique : La directrice générale de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Mireille Faugère, a présenté, mardi 11 septembre, son projet de " nouvel Hôtel-Dieu ", situé sur l'île de la Cité, à Paris. Le transfert à l'hôpital Cochin des services d'hospitalisation paraît acté, mais la concertation se poursuit sur le maintien ou non des urgences où passent chaque année 43 000 personnes. L'AP-HP envisage de réserver un tiers des locaux au transfert de son siège et transformera le reste en un hôpital universitaire de santé publique, où seraient proposées des consultations de médecine sans rendez-vous. La vente de l'immeuble de l'avenue Victoria (près de l'Hôtel de Ville), actuel siège de l'AP-HP, estimée à 150 millions d'euros, financerait le projet. Le site accueillerait également des écoles de formation ainsi que le musée de l'AP-HP".

A l'entrée des Urgences de l'Hôtel-Dieu, un panneau avertit depuis longtemps : "Roulez au pas, danger pietons". Ici le danger ce sont les piétons. Comme sur le Pont des Arts.