18 septembre 2012

Plongeon (l'effroyable)

 "Un autobus tombe dans la Seine du haut du Pont de l'Archevéché : 10 morts, 10 blessés, des disparus." Paris, le 27 septembre 1911. "Le Petit Parisien" titre sur l'"effroyable plongeon" dans la Seine, du haut du Pont de l'Archevéché, de l'omnibus n°205 G, Jardin des Plantes-Square de Bagnolet, arrivant du Jardin des Plantes, juste avant d'arriver à Notre Dame. A deux pas du Pont des Arts. "Il était exactement 4 heures 40. L’autobus 205 G Jardin des Plantes Square des Batignolles, qui se dirigeait vers ce second point, venait de s’engager sur le Pont de l’Archevêché, lorsque le wattman aperçut un autre autobus allant en sens inverse. Craignant une collision, il donna un violent coup de volant à droite : la machine fit une embardée, monta sur le trottoir, alla buter contre le parapet de fer qui céda sur une longueur de cinq mètres, et fut précipitée dans le fleuve, où, après avoir fait un tour complet sur elle même, elle s’engloutit au pied de la première pile, avec tous ses voyageurs, le wattman et le receveur.  Seul un voyageur de première classe qui avait vu la manœuvre, réussit à sortir par une des fenêtres ouvertes et, pendant que l’autobus faisait l’effroyable plongeon, il restait accroché au parapet. …Parmi les remous de l’eau, on vit apparaître la tête d’un jeune homme qui nagea jusqu’à la rive, qu’il atteignait en quelques brasses. C’était un prêtre : il quitta sa soutane et, à cinq reprises, plongea dans le fleuve, arrachant à chaque fois à la mort un des malheureux voyageurs. De toutes les péniches voisines, des barques se détachèrent en un clin d’œil et à force de rames se dirigèrent vers le lieu où, un peu incliné sur le côté s’était englouti l’autobus, dont, sous une très mince couche d’eau, on discernait les parois peintes en jaune clair. Les hommes qui les montaient et plusieurs passants se jetèrent à l’eau et le travail de sauvetage commença, cependant que sur le pont, les quais environnants, les berges mêmes étaient envahis par la foule anxieuse d’avoir des nouvelles et de connaître le nombre de victimes.(...) "

1 Comments:

Anonymous Mathilde math9j@yahoo.fr said...

Je vois que vous avez activement repris l'écriture de ce blog ! pour mon plus grand plaisir :)

8:03 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home