06 novembre 2012

Lignes aériennes

Le matin tôt des avions survolent Paris et le Pont des Arts.  L'éteigneur de réverbère est déjà  passé. On peut reconnaître le Paris-Moscou, le Paris-Palerme, le Paris-Tokyo dont la trajectoire a croisé au dessus de la Samaritaine celle du Paris-Shanghaï. La Seine est immobile, le fleuve a cessé de couler. Les lignes d'erre  se brouillent. Depuis le hublot de l'Airbus qui la ramène à Boston, par le vol AF 332, Jane guette le Pont des Arts où elle a embrassé encore une fois Nicolas hier soir.

réverbère lampadaire


1 Comments:

Anonymous Tatiana said...

Superbes lumière et mouvements dans le ciel, jolie compo !

10:54 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home