30 janvier 2013

Coeur Brisé

Mon histoire avec Laetitia a duré deux ans, deux années de désir intense, et de conversation ininterrompue. Nous nous nous sommes rencontrés après la projection d’un film, -en sortant de la salle de cinéma un échange de regards avait suffi. Le 21 mai 2012, nous sommes venus accrocher un cadenas sur le Pont des Arts, nos deux noms gravés sur le cadenas, et deux mots : encore et toujours, puis Laetitia a jeté la clef dans la Seine. Six mois après, juste avant Noël, le 21 décembre, et après une scène que je ne pourrai jamais oublier, parce qu’elle ne supportait pas que je passe la soirée du 31 avec ma femme, et non avec elle, elle m’a foutu dehors, et depuis, refuse de répondre à mes appels, à mes mails. Nous nous sommes jamais revus.

Aujourd’hui j’ai décidé de donner le cadenas sur lequel est écrit notre amour éternel au Musée des Cœurs Brisés, à l’occasion de l’exposition des Cœurs Brisés au Centquatre (Paris). En donnant ce cadenas, j’espère atténuer ma souffrance.  Pendant que la péniche Véga, depuis le Pont Neuf, descend à toute vitesse la Seine, qui ressemble à un fleuve plein de mes larmes,  je m’apprête à scier la dernière trace de notre amour, ce cadenas du Pont ds Arts, avec la petite scie à métaux que j’ai acheté au BHV, mais je ne suis pas doué pour le bricolage.

1 Comments:

Anonymous Tatiana said...

Elle te largue parce que tu dois jouer au vrai mari pour les fêtes de fin d'année.... voila une maîtresse qui outrepasse ses droits ;p

Combien sont-ils tous ces couples qui enferme leur amour à ce pont et se sépare...; S'il suffisait de ça pour que ça dure "encore et toujours", ça se saurait ;)))

12:15 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home