18 février 2013

Réfraction

 Un matin, pointe de l'île Saint-Louis (Paris). J'essaye de calculer la courbe de la réfraction du pied du réverbère dans la Seine, tandis l'eau monte. Sachant que la lumière va moins vite dans l'eau que dans l'air, qu'il est 7h45 du matin et que le réverbère est déjà éteint, sachant que le fleuve va d'est en ouest, et qu'en face c'est le Pont d'Arcole, l'île de la Cité et rive droite l'Hôtel de ville, sachant que l'ombre est liée à la lumière, sachant que le reflet n'est pas tout à fait une ombre, j'essaye de comprendre l'équation en revenant sur le Pont des Arts ;   Le rayon réfracté est dans le plan d'incidence. n indice de réfraction (nombre sans unité et n > 1) c vitesse de la lumière dans le vide (m/s)  v vitesse de la lumière dans le milieu considéré (m/s)  comme c > v alors n > 1. Retour sur la relation précédente : sin i = k \times sin r  Question : que représente la grandeur k ?
Le rayon lumineux passe du milieu 1 d'indice n1 au milieu 2 d'indice n2.
Le coefficient k représente le quotient de l'indice de réfraction du milieu 2 et de l'indice de réfraction du milieu 1. On écrit alors :
k =
\dfrac{n2}{n1}